Cela fait maintenant plus d’un an et demi que je me suis lancé dans l’aventure Hackintosh. Il est largement temps de faire un petit point sur l’aventure jusqu’à présent.

Hackintosh et upgrades matérielles

MOAR RAM

J’ai légèrement mis à jour ma configuration, en ajoutant de la RAM, portant le total à 32Go. C’est un peu overkill, mais définitivement pratique par moment.

71mYmzvrAZL._SL1500_

Handoff

Il y a environ 1 an, j’avais acheté un petit dongle bluetooth, ainsi qu’une carte wifi TP Link WDN4800. Les deux fonctionnaient parfaitement bien sans aucun driver, mais ne me permettaient pas de faire fonctionner Handoff. Je suis donc parti à la quête d’une petit carte PCI Express intégrant un chip BCM94360CD. Chose aisément obtenue à partir d’ebay, mais vous pouvez facilement trouver votre bonheur depuis OSXWIFI. J’ai pu alors connecter la carte et faire fonctionner sans aucun soucis Handoff.

pc

The sound of silence

Le silence est une chose qui me tient particulièrement à coeur. J’ai donc changé mon système de refroidissement du processeur par un watercooling All In One de chez Corsair, le H110.

205560

J’ai aussi changé mon alimentation, la CX600 par une Corsair RM650 complètement modulaire. Le principal intérêt de cette alimentation est son silence. Lorsque la consommation est faible, le ventilateur ne tourne pas. Le deuxième avantage est le cable management. Et histoire d’avoir quelque chose de visuellement plaisant, j’ai craqué pour un set de câbles gainés blanc de chez CableMod.

corsair-rm650-1

CM-CSR-FKIT-KW-R-1-800x800

Le résultat est plutôt sympa :

Résoudre le problème de l’audio

L’audio sur Hackintosh peut-être une source de frustration permanente. Les drivers audio doivent être réinstallés / repatchés à chaque mise à jour du système et la stabilité n’est pas vraiment au rendez-vous. J’ai décidé de me passer de l’audio intégré et d’investir dans un petit DAC, le Fiio E10K.

Fiio-Olympus-E10K_P_600

Ce tout petit appareil se connecte en USB et se charge de toute la partie décodage, il fonctionne sans driver et améliore considérablement la qualité de restitution sonore de vos mp3 et films !

Mises à jour logicielles

Comme vous pouvez le voir sur la capture d’écran suivante, j’ai pu réaliser toutes les diverses mises à jour sans encombre.

Capture d'écran 2016-07-26 22.39.25

Le fait que mon Hackintosh repose sur très peu de kexts spécifiques, sa stabilité est excellente et facilement comparable à celle d’un ordinateur pommé classique. En fait, j’ai moins de « plantages » avec mon Hackintosh qu’avec mon Macbook Pro Retina.

Au final

La stabilité et la facilité des mises à jour m’a vraiment convaincu de la possibilité d’utiliser un Hackintosh comme machine de travail principale. Les machines d’Apple ne me satisfaisant toujours pas, je pense garder cette solution encore pour un petit moment !

Je vous invite à lire mes autres articles sur le sujet si l’aventure vous tente ! En commençant par celui ci.