Derrière ce titre racoleur bien pute-à-clic, se cache une réalité qui risque d’arriver d’ici pas si longtemps que ça. Vous êtes en train de vous dire, « mais non c’est n’importe quoi, Youtube ne fera jamais payer son service ! »

Vous n’avez foncièrement pas tord. Youtube ne vous fera peut-être jamais payer d’abonnement pour consulter ses millions vidéos. Votre FAI/opérateur internet / mobile, par contre, lui ne va probablement pas s’en gêner.

Pourquoi notre opérateur nous ferait payer Youtube ?

Parce que le débit, c’est cher. Parce que la neutralité du net est un concept qui empêche les FAI de vous facturer la dernière chose qu’ils peuvent : un accès privilégié vers tel ou tel service, comme ce que fait la télévision avec ses bouquets de chaînes depuis plusieurs années. Parce que les débits actuels sont largement suffisants pour accéder à tout internet très rapidement. Parce que la souscription d’un abonnement n’est plus assez lucratif pour votre opérateur.

Voici quelques raisons qui risquent d’amener votre FAI à vous proposer des forfaits internet « illimité » avec option Youtube – SnapChat – Instagram, ou un autre Facebook – Twitter – Periscope.

La plupart des forfaits actuels comptent souvent suffisamment de fair-use pour la plupart des gens. Du coup, la question qui se pose pour un opérateur, c’est comment vous faire souscrire un nouveau forfait ? Pour cela, pas des centaines de solutions, soit miser sur le forfait en lui même, ce qui devient difficile, ces derniers devenus tous « illimité ». Jouer sur le prix, ce qui n’intéresse pas l’opérateur. Reste à tabler sur les services annexes, ou sur le débit.

Orange vient de trouver à ce sujet la solution parfaite pour régler tous ses problèmes.

La neutralité du net remise en cause.

Pour ceux qui suivent un peu les actualités, vous avez dû entendre parler du principe de « la neutralité du net ».  Ce principe très simple définit que n’importe quel site sur internet bénéficie de la même bande passante qu’un autre. Que ce soit votre petit blog de 2 articles ou un site comme Youtube.

Youtube se chargera avec la même vitesse que votre petit blog. C’est comme cela que fonctionne internet actuellement, et c’est quelque chose qui risque bien de changer, si la neutralité du net en remise en cause. Chose que tout les FAI et opérateurs souhaitent ardemment.

En effet, les sites à fort trafic coutent beaucoup d’argent aux fournisseurs d’accès, ils accaparent beaucoup de ressources de leur infrastructure. Bien plus qu’un petit blog.

Qui faire payer ?

Du coup, comment les FAI/opérateurs peuvent-il faire pour récupérer leurs investissements matériels lourds pour subvenir aux demandes de leurs souscripteurs?

En faisant payer Youtube, Facebook leurs investissements ? Ahah ! Youtube et consorts refuseront tout simplement, comme ils ont fait pendant longtemps avec Free en France.

Du coup, l’unique solution est de faire payer les utilisateurs. Malheureusement, personne ne veut souscrire à un forfait moins bon que celui qu’il a actuellement. Pourquoi souscrire à un forfait spécial Youtube – SnapChat – Periscope, certainement plus cher que le forfait actuel ?

C’est là ou Orange à eu l’idée du siècle avec la 5G.

Orange développe depuis quelques temps la 5G, successeur de la 4G actuelle, celle-ci à été développée d’une telle façon qu’il est impossible techniquement de garantir une neutralité du net en utilisant cette technologie. Orange à donc forgé son propre futur modèle économique, en prenant en otage les lois européennes.

La technologie sur laquelle repose la 5G à de forts « avantages ».

Je cite ici Numérama :

En effet, le projet de réseau mobile en cours de standardisation a la particularité d’être adaptatif, en fonction des besoins de chaque application. Le réseau pourra atteindre des vitesses de pointe de plus de 10 Gbps, offrir moins d’un milliseconde de latence, ou exiger très peu de ressources de calcul pour gagner en autonomie, mais ces performances dépendront des protocoles et des fréquences mobiles choisis par les développeurs en fonction de leurs besoins.

Histoire de mieux comprendre, voici un schéma qui va vous permettre de mieux appréhender la chose.

huawei-5gcube

Vous me direz, c’est pas si mal, de prioriser tout ça, effectivement, en fonction des besoins, il est intéressant de proposer des caractéristiques différentes.

Comment utiliser la 5G pour arriver à ses fins

En effet, dans l’état actuel des choses, il n’est pas possible de proposer une solution comme celle-ci, du fait de la déjà fragile protection de la neutralité du net actuel.

Orange à donc mis ses lobbyistes sur le coup et à produit un magnifique rapport à la commission Européenne, qui stipule que l’avènement de cette technologie miraculeuse que tout le monde à absolument besoin ne pourrait se faire sans l’abandon de la neutralité du net.

Mettant bien l’accent sur la nécessité de modernisation etc… de quoi faire craquer n’importe quel bon politique.

Connaissant tous le fonctionnement de nos administrations, leur sensibilité aux lobbys et leurs connaissances techniques sur ces sujets,  il va sans dire que ce rapport va faire forte impression et sera accueilli positivement, amenant donc à la suppression de ce concept fondateur de l’internet tel que Sir Tim Berners Lee l’à imaginé.

Le futur est bien sombre.

A partir du moment où ce principe sera enterré, rien n’empêchera légalement les opérateurs de pratiquer les mêmes méthodes sur les forfaits internet ou mobiles, arguant d’un meilleur débit pour tout ce qui est VOD par exemple.

Nous arriverons à choisir des forfaits à tiroirs, proposants un accès prioritaire à certains services, bien entendu, le forfait « de base » restera peu cher, mais qui aurait envie d’avoir un forfait où il est difficile d’avoir accès à un service, car l’on est pas prioritaire ?

L’égalité d’accès à l’information

Car là est bien le problème en fait. Ceci va créer des disparités dans un monde où il n’y en a déjà que trop. Les personnes les plus défavorisés n’auront pas le même accès à l’information que les plus riches. Vous ne pourrez pas vous payer l’accès « prioritaire » à Wikipédia ? Tant pis pour vous.

Une méthode qui me révolte.

Est-ce vraiment ce que nous voulons ? Tout ceci ne nous dérange-t-il pas ? Pour ma part, je suis de plus en plus choqué de ce genre de méthodes, de ces nouvelles solutions magiques permettants de discriminer certains groupes de personnes, de ce racket continuel, de cette prise d’otage des lois pour simplement produire plus de de bénéfices au détriment des utilisateurs et des libertés fondamentales. 

Mais ceci ne semble pas déranger beaucoup de monde, et c’est bien dommage.