Certaines personnes ont des métiers, comptable, policier, éléveur de loutres, d’autres ont un hobby comme les graphistes, communicants, webdesigners, créateurs de sites internet. En tout cas c’est ce que semblent penser de plus en plus un certain nombre de personnes.

-“Non mais vous allez pas m’expliquer ce qu’est le graphisme, j’ai refait la déco de ma salle de bain, alors bon, je m’y connais!”
ou encore
-“Dessiner c’est pas un métier, c’est un hobby, moi aussi je sais faire, je vais pas vous payer pour ça, en plus, c’est votre passion!”

Ce genre de réflexion se généralise apparemment, entre les personnes qui te proposent un mars pour un site complet, ou celles qui te proposent de te faire de la pub pour une réduction sur leur facture.

Il semblerait pourtant, que ces personnes aient besoin de nous, sinon, pourquoi nous contacteraient ils? Un adage bien connu dit “tout travail mérite salaire”, dans ce cas, sous-entendent-ils que nous ne travaillons pas?

Ce n’est pas un vrai métier

Parce qu’il semblerait, que certains métiers sont plus importants que d’autres, être dentiste est respectable et utile, un graphiste c’est juste une personne qui dessine, et il faut bien l’avouer, tout le monde sait dessiner.
Il devient simplement honteux de voir des personnes demander à d’autres de travailler gratuitement, ( ou presque ), et en plus de se faire critiquer une fois le travail fini. Entre nous, les créatifs, on en rigole, mais je trouve que c’est fort triste.

On voit à longueur de journée des demandes de stages / travail nécessitant des compétences pointues, avec plusieurs années d’expérience, payés une misère. Et on devrait être contents d’avoir du travail vous dites?

Scoop le métier que vous recherchez, des personnes ont fait des études, desfois très longues, pour y arriver.
Oui, un graphiste à aussi desfois le même niveau qu’un ingénieur. Pourtant, le salaire n’est pas le même, au même niveau d’études.

Je peux le faire moi !

Simplement parce qu’il semblerait que devant la recrudescence des outils disponibles au plus grand nombre, l’expérience, le savoir faire, ne compte plus du tout.
Les outils devenant de plus en plus “simples” à utiliser, ou en tout cas, le parraissent, que les créatifs sont assimilés à des fainéants qui ne font que “cliquer sur quelques boutons” pour créer un site, une affiche, une campagne de publicité.

Deuxième scoop Les outils deviennent effectivement de plus en plus facile d’accès, par contre, le savoir-faire, l’expérience, la façon de les utiliser n’est pas une chose qui vient avec.
Tout le monde sait utiliser un pinceau, par contre, vous sauriez reproduire Mona Lisa?

LE foutage de gueule généralisé

Je ne veux même pas parler d’appels d’offres déguisés en “travaillez gratuitement, on se réserve le droit de prendre les idées, et de modifier tout comme on veut”.
Quand ce n’est pas : “On a un budget ridicule mais il nous faudrait 12 propositions pour toute notre comm’, et il nous faut le tout pour avant-hier”.
En plus, de toute façon, l’Etat Français fait la même chose.

Le pire ce n’est pas encore ça, on peut simplement rire de ces demandes, ou les ignorer. Je pense que le pire c’est quand le client demande à des personnes absolument non qualifiées de juger de votre travail. En quoi votre boulanger est-il capable de juger de la pertinence du choix des couleurs/dispositions/typos utilisées? Pas plus que votre tante, que votre femme ou que votre chien.

L’expérience

Autre sujet très intéressant, quand on réalise une maquette, une affiche, on sait ce qu’on fait. Ca s’appelle avoir de l’expérience, un savoir-faire, la chose qui possiblement vous a fait nous choisir pour votre communication. Merci d’arrêter de vous prendre pour des directeurs artistique. Si on a réalisé la chose de cette manière, c’est qu’il y a une bonne raison. Quand vous allez chez votre dentiste, vous lui dites aussi comment faire, non, vous lui faites confiance, il sait ce qu’il fait, encore un

scoop : on sait aussi ce qu’on fait.

C’est toujours trop cher

Après, il y a toujours la question du prix de nos prestations. Bizarrement c’est toujours “beaucoup trop cher, à ce prix je peux embaucher quelqu’un pendant X mois”.
Je vais être franc, si vous avez cette réflexion, faites le, trouvez quelqu’un d’assez désespéré pour le faire.
On ne vit malheureusement pas de “la passion de faire son travail”, comme dans toute entreprise, il y a des charges, des taxes, impôts divers et variés. Et bizarrement, cela ne disparait pas tout seul. Et puis, quand on y pense, une communication bien réalisée rapporte beaucoup plus que l’investissement de départ non?

Le paiement, parlons en. Quelle est cette manie de ne pas vouloir payer pour une prestation réalisée et terminée, ou d’essayer de nous entuber à chaque occasion?
“Construisez moi une maison, mais je payerais juste à la fin, si elle me plait
La réaction de tout entrepreneur classique : Rire. Il faudrait donc que l’on travaille sur votre projet, et qu’on espère se faire payer à la fin, suivant votre bon-vouloir? Ou avez-vous vu que ce genre de fonctionnement est normal?

Cela s’appelle du vol, ni plus ni moins.

Les délais

Ceci nous amène à un autre sujet, les délais. Pourquoi, vous faut-il juger du temps qu’une tâche nous prend à réaliser?
“Un site web? : une après midi et c’est plié.” tout doit toujours être réalisé dans les plus brefs délais, souvent sans nécessité réelle.
Tout parait tellement simple, que tout peut donc être réalisé en quelques clics. Quand on vous donne un délai, c’est qu’il y a une raison, Une raison simple à comprendre : une fois le projet réalisé, on peut commencer un autre, et donc, gagner de l’argent. Ou préférez vous que nous bâclions le travail?

Le délais est comme partout, il se paye. Avez-vous peut-etre réalisé que vous n’étiez pas le seul client pour qui je travaille, ni le plus important?
Et puis, si nous devrions être aussi réactifs que vous lorsque que vous nous payiez…

Scoop : Nous avons aussi une vie, des week ends, et comme vous, nous ne travaillons pas 24h/24. Et si vous n’êtes pas capables d’organiser votre temps en fonction de ce que vous attendez de nous, ce n’est pas notre problème, et arrêter de supposer que le temps que vous pensez juste l’est forcément pour nous, dans notre emploi du temps.
Et nous n’allons pas non plus prendre la responsabilité de vos échecs face à votre direction.

Triste constat…

Tout ceci est bien triste, et je suis bien conscient que cet article ne changera absolument rien. Tant qu’il y aura des personnes, et amateurs qui vulgariseront notre travail, car c’est bien là le principal problème, qui dégraderont notre image, rien ne changera. A ceux qui nous rétorquent que les amateurs nous font concurrence, et que nous devrions faire attention, je dirais simplement ceci : Pensez vous réellement que si un entrepreneur vous propose une maison à XXXX euros, et que la majorité vous propose un prix similaire, qu’une personne à X euros fera le même travail, la même qualité?

Chacun peut participer à ce changement. Comment me direz vous? De manière simple : en refusant et en envoyant bouler (professionnellement) les gens qui osent demander ce type de chose ! Si ils savent tout faire eux même, qu’il vont peut-être (donc non) vous payer, à quoi bon s’échiner à travailler pour eux, si c’est pour qu’en plus à la fin, ils modifient tout et rendent la chose horrible?

Je tiens quand même à remercier les personnes avec qui je travaille personnellement, qui respectent mon travail. Aussi à CherryFizz, qui m’a quelque peu inspiré pour cet article.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry