Récemment, Google à présenté le Material Design, qui ornera bientôt l’ensemble de ses services et apps mobiles et desktop. Petit tour d’horizon de ce changement pour le moins radical.

Le but de Google est annoncé

Create a visual language that synthesizes classic principles of good design with the innovation and possibility of technology and science.

Une interface unifiée

Le principe peut-être résumé de manière plus simple. Le but de Google est de proposer une méthode pour produire des applications au design logique, facilement transposable du desktop au mobile en passant par la tablette.

Pour ce faire, ils proposent un certain nombre de guidelines, et principes de base qui sont assez intéressantes.

les Guidelines en PDF

De la profondeur

Ils proposent d’adopter une nouvelle notion de “profondeur” aussi bien dans la couleur, que dans les élements d’interface. En résulte une profondeur et une importance des élements, comme si l’on avait découpé des boutons, barres d’actions dans du papier, et les avaient superposés. Les couleurs sont choisies par nuances, les drop-shadows sont ajustés en fonction de la profondeur “physique” de l’élement dans le design de l’app. Malin.

Plus grande la typo

Un accent à été mis sur la typographie, la fonte Roboto à été mise à jour, et elle donne un aspect très sympatique à l’ensemble, quelque soient les graisses et tailles utilisées. Une réussite. Elle n’est pas sans rappeller la typo utilisée par Apple, la classique Helvetica. Mais il y a pire comme référence…

Des couleurs acidulées

La nouvelle palette de couleur ne va pas plaire à tout le monde. S’inspirant à mon sens des couleurs vives d’iOS 7, Google mise sur des tons peu communs, comme le fushia, ou le jaune. Pour un résultat très pétillant, mais du plus bel effet. Exit les interfaces monotones, grisâtres et bleutées, place à une vraie identité forte des applications.

Un esprit très “web”

Comment ne pas comparer les guidelines proposées par Google aux tendances du web actuel? De la belle typographie (et grande), des couleurs acidulées, un beau jeu de grille et de marges, le tout avec des animations subtiles et agréables? L’on dirait le mélange détonant des principes du responsive web design et du flat-design, poussés à leur maximum.
En même temps, Google est une entreprise centrée sur le web, qu’elle soit moteur dans les évolutions de celui-ci me parait être une bonne chose.

Le futur tout en un?

L’on peut se demander quel est le but réel de Google ici, et si leur volonté ne serait pas à terme d’entérer les applications dédiées, en passant tout par de la technologie web. Du coup, il n’y aurait plus besoin de développements spécifiques que ce soit pour Android ou iOS, mais une seule version unique à maintenir, donnant à l’utilisateur une expérience de continuité entre les différents devices. Affaire à suivre.

Moi j’aime

Personnellement j’ai été très attiré par la nouvelle direction que semble prendre le design chez Google, et leur manière de l’aborder. Beaucoup de réflexion et des solutions ergonomiques et design bien trouvées. Lors de la démo d’Android L, le résultat m’a paru très sympatique. L’ajout d’animations ça et là, m’ont vraiment convaincues, et je trouve que l’ensemble est harmonieux et agréable.
J’ai vraiment hâte de pouvoir mettre les mains sur ces nouvelles applications et services.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry