Flat Design, Skeuomorphic & responsive, adaptative design

2 tendances très différentes se répandent en ce moment sur le web. D’un cote, le flat design, ( comprendre, le design plat ), qui vise a se passer de fioritures, de reflets, de textures etc.. en utilisant uniquement des applats de couleurs, souvent très prononcées ( un beau rouge sanguin, un vert pomme ) agrémenté d’un jeu typo assez efficace. De l’autre, le skeumorphisme.

Derriere ce nom barbare, se cache, en gros, le design de la marque a la pomme, pour ne citer que la plus connue. Le skeumorphisme, c’est representer virtuellement, des textures, des reflets, des impressions, de manière le plus réaliste possible, tout en restant dans l’icône, et le dessin. Un bel exemple est, avec sa jolie texture « cuir » et sa jolie couture très bien rendue.

l'application calendrier sur mac

Une histoire de tendances

Quelle est la meilleure tendance? Ce n’est pas réellement important, les 2 s’utilisent pour des projets ou le choix de l’un ou l’autre n’est pas a questionner. Le flat design donnera toujours une impression plus minimale et design, et le skeuo plus chaleureuse, voire travaillée.

Je dit bien « voire travaille » car, ceux qui désignent ce genre de choses le savent bien, le flat design demandera beaucoup plus de reflexion bien souvent, que le skeuo, qui lui, misera beaucoup plus sur l’aspect visuel et l’image.

Ce qui m’intéresse, c’est de voir quelle va être la tendance qui va réellement se remarquer l’une de l’autre. A l’heure ou la mobilité, le responsive design vivent leurs heures de gloire, la logique voudrait que le flat design se généralise. Les utilisateurs vont meme bien souvent, devant un site en flat design, redimensionner leur navigateur pour verifier que le site est bien responsive.

La raison est belle et bien technique. Effectivement, il est beaucoup plus simple de générer/redimensionner une div avec un background de couleur, qu’une image a la taille ou ratio que l’on souhaite. Sans parler du temps de chargement des images sur des devices mobiles, qui jouent quand meme encore beaucoup. En poussant la reflexion l’on pourrait s’interroger sur cette technique justement. Pourquoi ne pas simplement prendre le meilleur des deux mondes? L’utilisation de media queries permettrait par exemple, de proposer un site au design visuellement tres elabore sur un device de type ordinateur voire tablette, et passer a un design très light, génère purement en CSS_ par exemple sur des devices tels que des telephones portables/petites tablettes.

Et le futur alors?

La premiere critique que l’on pourrait entendre serait-celle de la concordance graphique entre ces deux modes d’affichage. Passer de reflets, de degrades et d’ombres a des blocs de couleurs ne serait pas proposer « une version au ras-bais » a l’utilisateur? Le responsive design va-t-il tuer le skeuomorphic design? La technique va-t-elle prendre le pas sur le design? Ou faut-il deja se mettre en quete de nouveaux procedes creatifs et techniques?

Auteur : Matthieu Bousendorfer

Matthieu Bousendorfer aka edenpulse — Directeur Artistique, Paris. Geek & minimal design addict.

Une réflexion sur « Flat Design, Skeuomorphic & responsive, adaptative design »

  1. Très bel article. J’en ai lu un similaire il n’y a pas si longtemps. Je pense que niveau programmation le flat est une bénédiction pour tous développeur. Car un site bien conçu en flat n’a quasiment pas besoin d’images, tous peut se faire via le code. Maintenant avec les technique de CSS3 nous pouvons même créer des boutons avec reflet, relief, ombre etc. Pour le skeuo, il existe déjà des sites répertoriant des textures en imagette ou l’on peut se servir à souhait. Et peut-être dans un avenir proche nous pourrions imaginer que ces textures soit fournies en pack dans lequel nous nous servirons généreusement afin d’alléger nos sites… Si cela existe déjà, je serais curieux de le voir. ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *