Le respect du travail bénévole dans l’Open Source

Triste constat, mais force est de constater que les utilisateurs deviennent fainéants, irrespectueux, et qu’ils lisent et cherchent par eux même de moins en moins.

Le constat est flagrant sur le web, mais il est encore plus flagrant dans les projets Open Sources.

Il suffit de se diriger vers les forums, les pages facebook de grandes marques, les communautés d’entraides pour constater le phénomène.

Le gros ras-le-bol d’un développeur de ROM Custom Android, Matt Flaming de cette semaine m’a fait réfléchir :

Il dénonce l’attitude détestable des personnes de la communauté de cette ROM ( Lien communauté Paranoid Android ).

Cette ROM Android, est fournie et développée gratuitement pour un certain nombre de téléphones compatibles, et est le fruit de l’investissement d’une petite équipe de passionnés autant en terme de temps que de moyens.

Mais, comme elle est de très bonne qualité, et propose des améliorations non disponibles chez la concurrence, l’attente parait longue pour certaines personnes.

Régulièrement donc, des personnes viennent s’insurger de la durée entre les mises à jours (la contribution de code étant tout à fait possible), de tel ou tel bug (un bug tracker efficace est mis à disposition) , ou poser bon nombre de questions, qui n’auraient même pas besoin d’être posées en lisant simplement le petit encart descriptif sur la droite, ou le site internet.

Il semblerait que ce soit trop long de lire de toute façon. Les gens ne lisent pas sur Internet. UX Myths à d’ailleurs un très bon article sur le sujet

Tristement, bon nombre de projets libres et volontaires s’arrêtent une fois qu’ils deviennent un peu populaires, tout simplement du fait du ras-le-bol des développeurs, et du manque de respect total du travail réalisé par ces derniers.

Flemme de chercher par soit même

Je consulte et participe activement à plusieurs communautés et je suis toujours aussi surpris par la multiplication de questions identiques sur les forums ou les moyens de communication mis à disposition.

Un moteur de recherche y est à chaque fois bien présent, il est efficace, et il serait très simple d’y trouver la réponse à sa question en y tapant sa requête.

Pourquoi alors ne pas faire cet effort et chercher par soit même ? Il semble que ce soit beaucoup plus simple de prendre à parti des personnes, et leur poser à intervalle régulier les mêmes questions.

Le client Roi

Je pense qu’une bonne partie du problème résulte dans la mauvaise perception des utilisateurs du travail accompli et des moyens nécessaires.

Le client est roi vous diront-ils. Ou plus simplement « c’est grâce aux utilisateurs que vous êtes là ».

Et c’est là qu’est bien le problème. L’utilisateur pense que tout lui est dû, et que le seul fait d’utiliser le produit/service lui suffit pour se considérer comme un client, dont il faut respecter les moindres désidératas et volontés.

Quoi qu’il en soit, rien ne l’empêche d’être poli et respectueux du travail accompli pour lui, surtout quand ce dernier est bénévole, et bien souvent gratuit.

 

Auteur : Matthieu Bousendorfer

Matthieu Bousendorfer aka edenpulse — Directeur Artistique, Paris. Geek & minimal design addict.

2 réflexions sur « Le respect du travail bénévole dans l’Open Source »

  1. Salut,

    Je développe des petits projets libres de mon côté et j’ai participé à plusieurs autres logiciels, libres également, et je confirme que le contact avec la communauté est toujours la partie la plus délicate.

    La communauté Android me semble, à mon humble avis et avec l’expérience que j’en ai eu, la moins disposée à respecter les développeurs. J’avais réalisé un tuto très détaillé sur le root et le changement de ROM sur un modèle précis d’appareil, j’ai eu plus d’une centaine de personnes qui me posaient des questions qui étaient déjà expliquées dans ‘article, parfois agressivement, ou qui posaient des question absolument hors sujet sur un autre appareil. Bref, c’est là que j’ai appris à «modérer» les commentaires, hélas.

    Pour les logiciels libres, le pire que j’ai eu à traiter c’est les types qui viennent TOUTES les semaines te demander où tu en es dans la feature qu’ils ont réclamé…

    Et évidement, on peut recouper ces comportements avec le ferme volonté de ne jamais payer / faire de dons. Oui, n’oublions pas qu’on logiciel libre peut être payant :)

    1. Hello :)
      Merci pour ce point de vue « interne ».
      Lorsque j’ai écris mon article je voulais aussi parler du hors-sujet, mais au final, c’était hors sujet par rapport à l’article ahah.
      C’est aussi une chose que j’ai constatée, effectivement sur les communautés android, des personnes qui viennent sur la page d’une certaine ROM pour se plaindre de bugs sur une autre ROM. WTF People?!
      Je ne sais pas si cela dépends du « niveau technique » des utilisateurs finaux ou d’un manque de considération.

      La rémunération du logiciel libre est quelque chose à creuser mais ça, c’est un autre sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *