Le Web : L’attaque des clones

Une tendance m’énerve particulièrement depuis un certain temps. Et comme c’est pas bon d’intérioriser, je vais tenter de me libérer ici.
C’est la grosse tendance que j’appelle « L’attaque des clones ».

En gros :

  • Un projet de création de site d’annonce comme Leboncoin
  • Un nouveau réseau social comme Facebook / Twitter
  • Un nouveau jeu en ligne comme Ogame
  • Un clone de Pinterest
  • Un job-board, une weather App

Pour quelle raison ? #Argent ( c’est d’ailleurs la raison de beaucoup de choses en ce moment, mais je digresse )

Qu’on se comprenne, je n’ai rien contre les gens qui veulent entreprendre, ni ceux qui veulent gagner de l’argent, c’est normal et plutôt cool. Je respecte entièrement les personnes courageuses qui vont dans cette voie et les encourage fortement.

J’en ai juste marre de voir des gens qui ont regardé un reportage à la TV sur ces entrepreneurs maintenant riches, ayant réussi à concrétiser leur idée, ou simplement qui ont vu un service en ligne plutôt sympa et simple et de se dire « Ben tiens, je pourrais faire la même chose, et gagner des sous avec ».

J’en ai marre de voir que la seule façon dont vous concevez le web c’est une montagne d’argent.

J’en ai marre de tomber tout les 2 jours sur une demande de réalisation d’un site de petites annonces payantes, qui malgré toutes vos explications sont un remix d’un site français bien connu, ou un autre énième clone.

Message spécial pour ces personnes :
Chers mesdames et messieurs, abstenez-vous. Merci, Cordialement, -Internet

Comme disait l’autre :

Des idées, tout le monde en a. Souvent les mêmes. Ce qu’il faut, c’est savoir s’en servir.
– Coluche

La différence entre votre projet et le projet de la personne ayant fait fortune, c’est que ces derniers ont eu cette idée avant vous, et cette idée répondait à un manque, un besoin qui n’était pas comblé. Vous ne faites que copier une idée existante, eux ont su utiliser cette idée et la mener à bien.
Je ne vois pas comment un clone d’un service tel que LebonCoin ou Pinterest peut ne serait-ce qu’être intéressant, et même rémunérateur, car c’est ce qui est bien recherché.

Il est aussi excessivement présomptueux de votre part de vous dire que vous, tout seul, pouvez faire mieux qu’une équipe de bien souvent plus de 50/100 personnes aguerries qui travaillent sur le sujet depuis des fois plusieurs années.
Ce n’est pas une raison non plus pour aller quémander quelconque aide non rémunérée sur un forum pour qu’un développeur/designer ayant un peu de temps libre fasse tout le travail à votre place, ni pour chercher un clone tout fait, à installer sur votre serveur et finito.

Donc arrêtez de prendre les gens pour des pigeons, vous participez à cette tendance aberrante de monétisation de l’internet, l’internaute n’est pas un portefeuille, internet n’est pas une montagne d’argent à se partager et s’entre-déchirer.

Par contre…

Si effectivement vous avez une idée qui se démarque réellement de la concurrence de part ses fonctionnalités innovantes qui pourraient trouver un public auprès des utilisateurs, allez-y, levez des fonds, créez une entreprise, embauchez des gens et lancez-vous.
Si par contre vous n’arrivez pas à expliquer à quelqu’un pourquoi il devrait aller sur votre site plutôt que sur un site existant/concurrent, c’est que probablement votre projet ne tiens malheureusement pas la route.

Vous avez foi en votre projet ? Donnez vous les moyens de vos ambitions et lancez-vous réellement !
Sinon, abstenez-vous, vous allez perdre votre temps et le peu d’argent que vous y aurez mis.

Auteur : Matthieu Bousendorfer

Matthieu Bousendorfer aka edenpulse — Directeur Artistique, Paris. Geek & minimal design addict.

6 réflexions sur « Le Web : L’attaque des clones »

  1. Bah j’sais pas trop. J’ai rencontré peu de personnes qui assumaient travailler sur des clones; en général ils pensent avoir quelque chose qui les distingue de l’original, a tord ou a raison… Quant à la motivation, pour être coupable de quelques projets-clones, je peux dire que l’argent n’a jamais été le facteur décisif, seulement le plaisir de faire. Je rêvais aussi de devenir riche, beau et célèbre hein, mais c’était clairement pas le point de départ.
    Après je n’ai jamais vu passer d’annonces du genre non plus, donc je regarde probablement au mauvais endroit :-)

  2. Bonjour,

    Il suffit d’aller sur les forums de design et développement pour voir ce type de demandes pulluler. C’est une épidémie !! Souvent avec une faute d’orthographe ou de grammaire tous les deux mots. Qu’il commencent par relire leurs livres de CM1…

    C’est un constat, certains avec des rêves de gloriole, un manque total d’inspiration (et de budget), pensent qu’il suffit de copier un concept existant qui a fait ses preuves, pour qu’à leur tour, ils fassent fortune. Comme si les choses étaient aussi simplistes.
    Bien souvent avec des demandes de type « urgent », « bénévolat » (arnaque), « 1% des parts de la société » (qui n’existe pas encore), « payé en fonction du résultat » (en 2054), « rémunération selon le travaille réaliser » (copié/collé dans le texte), « expérience exigée » (les gens expérimentés n’ont que ça à faire), ou « étudiants bienvenus » (les enfants aussi ?)…

    Quelle ignorance ! Quel mépris pour les développeurs, intégrateurs et autres graphistes, qui en ont marre de se voir considérés par des incapables comme des pigeons prêts à travailler jour et nuit pour un Mars et deux Bounty. Souvent avec 99% du travail qui reste à faire ou à refaire, sur la base d’une idée éculée ou à la ramasse…

    Le tout posté de façon anonyme et auréolé d’un « projet secret » (Apple ou Facebook pourraient piquer l’idée…), sans cahier des charges, sans aucun lien ni info concrète, au mieux un template qui ferait ricaner un étudiant de première année…
    Franchement, quand on croit aussi peu à son projet secret, aussi mirifique soit-il, il n’y a qu’une chose à faire : s’abstenir.

  3. Je suis absolument d’accord avec 99% de cet article mais Facebook, c’est une sorte de MySpace / Copains d’avant — ça n’invente pas grand chose, c’est juste techniquement plus abouti…
    Quelles sont les différences entre Youtube, Dailymotion et Vimeo pour l’internaute lambda ?
    L’informatique c’est beaucoup la copie et l’amélioration, le ciblage pour le hardware comme le software…

  4. Salut,

    Je ne suis pas du tout d’accord avec toi. Si on suit ton raisonnement quand Internet Explorer est sorti il ne fallait plus inventer d’autres browsers.

    Si, justement, il faut concurrencer pour créer l’innovation.

    Bonne soirée.

    1. Je me suis peut-être mal exprimé alors. J’ai eu ce retour aussi déjà.
      Je suis clairement pour la concurrence, que le meilleur service gagne, mais cela se passe par une valeur ajoutée à l’existant. Internet Explorer est sorti, Netscape / Mozilla et consorts ont chacun proposé une valeur ajoutée par rapport à IE, et ne se sont pas contenté de le copier.
      Du coup, ils ne rentrent pas dans ce que je décris ici.
      Alors certes, certains produits sont des « produits finis », je vois mal par exemple qu’innover sur un grille-pain.
      Mon article n’est pas voué à être généraliste et une vérité absolue :)

      Bonne soirée à toi aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *